InfoSPTSSS février 2021

1. Mot de la présidente : Le Congrès de la CSN valide le plan d’action et bonifie les prestations accordées aux grévistes

Le 66e Congrès de la Confédération des syndicats nationaux (18 au 21 janvier 2021) s'est déroulé entièrement en mode virtuel et le SPTSSS était présent pour vous représenter et adopter les grandes orientations des trois prochaines années : la santé et la sécurité, la vie syndicale et la mobilisation, le travail ainsi que la relance post-COVID. Plusieurs de ces grandes orientations ont un impact direct sur nous, en tant que salariés du réseau, mais également en tant que citoyens. Prenons en exemple l’expansion du télétravail et le nécessaire réinvestissement du secteur public qu’a mis à jour la pandémie. Nous avons également adopté une modification aux statuts et règlements pour le Fonds de défense professionnel (FDP), ceci afin de permettre à un plus grand nombre de nos membres touchés par la grève de pouvoir bénéficier d’un soutien financier. Ces prestations seront dorénavant accordées après seulement trois jours continus ou non de grève, ce qui augmente significativement pour nous la possibilité d’en profiter considérant qu’historiquement la grève s’exerce pendant un nombre de jours limité dans nos milieux. En terminant, je vous laisse sur ces mots de notre président, Jacques Létourneau, lors de la clôture du congrès « En ces temps difficiles, les syndicats de la CSN ont démontré toute leur pertinence pour défendre les droits des travailleuses et des travailleurs. Plus que jamais, le travail de nos 300 000 membres s’est avéré crucial pour assurer le maintien des activités essentielles au Québec, mais également pour diminuer l’impact de la pandémie sur l’ensemble de notre société, notamment en matière de santé et de sécurité au travail. »

2. Tournée d’assemblées de secteur pour échanger sur la grève

Dans les prochaines semaines, le SPTSSS lance une importante tournée d’assemblées de secteur pour échanger avec vous sur l’exercice de la grève. Précisons d’entrée de jeu que la grève n’est pas un objectif en soi. Il s’agit d’un moyen utilisé en bout de piste pour rétablir le rapport de force avec l’employeur et permettre d’améliorer les conditions de travail. Nous échangerons sur une série de questions : À quoi ça sert la grève? Quelles sont les raisons de la faire cette fois-ci? Combien d’heures ferons-nous par jour de grève? Combien de jours de grève faut-il faire pour que la CSN nous offre une prestation? Suis-je obligé de faire la grève? Après avoir échangé sur ces questions, nous procéderons à un vote où nous vous demanderons d’appuyer la CSN pour négocier les paramètres de la grève. Notez bien qu’il ne s’agit pas d’un vote de grève, lequel se fera en assemblée générale si le gouvernement continue de bouder la négociation. Sachez également que nous procéderons à l’élection des délégués dans plusieurs secteurs. 

 3. Budget de développement de la pratique professionnelle

Le 30 mars dernier, au moment où prenaient fin notre convention collective, le gouvernement Legault a décidé de ne pas renouveler les budgets dédiés au développement de la pratique professionnelle des techniciennes, techniciens et professionnel-les du réseau de la santé et des services sociaux. Une pétition a été lancée par la CSN pour dénoncer cette situation et demander au gouvernement de les renouveler immédiatement. Ces budgets visent à améliorer la qualité des soins et des services offerts à la population en créant un climat de travail favorisant l’apprentissage et la mise à jour des connaissances, tout en contribuant à la rétention du personnel. Ces mesures sont déterminées localement dans les établissements afin d’être collées aux véritables besoins sur le terrain. Nous vous invitons à la signer en grand nombre!

4. Le SPTSSS revendique une plus grande accessibilité aux vaccins pour ses membres (image, Le Courrier du sud)

L’employeur a débuté la vaccination des employés du CIUSSS-CN et, pour se faire, il se doit de suivre la priorisation des travailleurs de la santé établie par la santé publique. Votre syndicat est à l'affût pour s’assurer que l’employeur respecte ces consignes et surtout, qu’il évite de négliger la catégorie 4. Nous avons par exemple dénoncé immédiatement des situations où nos membres délestés n’étaient pas considérés dans la vaccination des travailleurs en CHSLD, ce qui a été corrigé. On pense également à nos membres qui donnent des services à domicile ou en RPA à des personnes âgées et qui n’ont aucune raison de se faire vacciner après les infirmières ou les ASSS qui font de même. Notre vigilance sera continuelle tout au long des étapes de cette vaccination et nous ne serons satisfaits que lorsque les 5000 membres du SPTSSS se seront fait offrir leurs doses. Le SPTSSS comprend que la santé publique détermine que certaines strates de la population plus vulnérables à la COVID reçoivent le vaccin avant les autres, mais considère que la reconnaissance des travailleurs-es de la santé qui ont été au front tout au long de la pandémie et qui demeurent à risque de se faire délester dans les mois à venir, représente un élément non négligeable à intégrer à la priorisation.

5. Remboursement des frais de déplacement et du temps pour le dépistage massif et de la vaccination (image : Radio-Canada)

Vous avez reçu une note de service juste avant les fêtes, datée du 18 décembre 2020 dont l’objet est Conditions applicables lors du test de dépistage et la vaccination COVID-19. Cette note précise les critères d’admissibilité pour réclamer le temps, mais également les frais de déplacement ainsi que la façon de procéder pour faire votre  réclamation. Nous avons demandé de rétroagir pour l’ensemble des tests de dépistage qui ont eu lieu antérieurement à cette note de service. Nous avons ÉGALEMENT déposé une demande à l’effet de recevoir une pleine compensation des frais de déplacements entre votre domicile et le site de dépistage ou de vaccination lorsque ceux-ci sont effectués lors d’une journée non cédulée au travail. Nous recevrons très prochainement  les précisions à cet effet. 

6. Projet de loi honteux : réforme de la loi sur la SST (image : le Réflexe)

Le mois dernier, nous vous alertions en lien avec les nombreux reculs en protection de la santé et la sécurité qui se retrouvent dans le projet de loi 59 du ministre Jean Boulet. Nous donnions l’exemple du fait que la santé et les services sociaux sont considérés à faible risque malgré l’évidence illustrée par la pandémie. À la suite du dépôt du PL59, la réforme a été torpillée de toute part par les  syndicats, avec la CSN à l’avant de ce cortège de critiques. Les regroupements de femmes ont dénoncé une réforme entretenant des pratiques discriminatoires. Télétravail Québec a dénoncé l’absence du mot télétravail dans un projet de loi supposé réformer la SST. Si l’on ne nomme pas cette pratique, comment pouvons-nous reconnaître les atteintes musculosquelettiques survenant à la maison? Et devons-nous nous surprendre de cette nouvelle incohérence du gouvernement en lien avec le télétravail? M. Legault exige le télétravail pendant qu’en dessous de lui on ignore ou refuse cette pratique! Heureusement, le ministre répète qu’il a de l’ouverture et souhaite bonifier sa réforme. Que ce soit en reconnaissant le risque de développer des maladies mentales au travail (burn out) ou en donnant une prépondérance à l’avis du médecin de famille pour traiter au lieu de favoriser la judiciarisation des dossiers, la CSN travaille à nous éviter de vivre les nombreux reculs inclus dans ce projet de loi. Pour plus d’informations, consultez le dossier dans l’édition de février 2021 du magazine Réflexe du CCQCA.

7. Période d’affichage du 17 février au 2 mars 2021

Environ 250 postes seront affichés du 17 février au 2 mars pour la catégorie 4, avec date d’entrée en fonction le ou vers le 23 mai 2021. La moitié de ceux-ci seront pour la clientèle jeunesse à la DPJ et à la Direction jeunesse à la suite des enveloppes budgétaires ministérielles ciblant cette clientèle. Nous vous rappelons que si vous êtes en attente d’un essai de poste sur un affichage antérieur, que vous postulez sur un poste à l'affichage de février et que vous êtes nominé sur celui-ci, vous n’obtiendrez qu’un essai, et ce, sur le poste obtenu le plus récemment. La dotation nous a informé que nous avons en moyenne plus de 40 % de désistement sur les postes à chaque période d’affichage, ce qui prolonge la période de traitement des nominations. N’oubliez pas de bien prioriser vos choix et de les valider à la dernière journée de l’affichage. N’hésitez pas à communiquer avec le gestionnaire sur l’affichage de votre choix afin de poser des questions de clarification (horaire, travail de fin de semaine, nature du travail, caractéristiques de la clientèle, garde, etc.). Vous pourrez lors de l’affichage faire une sélection par titre d’emploi, direction, secteur pour visualiser plus rapidement les postes qui vous intéressent. 

8. Déductions d’impôts relatives au télétravail (image : Radio-Canada)

Le CIUSSS-CN a récemment indiqué à ses employés ayant effectué du travail à partir de la maison plus de 50 % du temps pendant une période d'au moins quatre semaines consécutives de le rapporter dans leur déclaration de revenus. Il existe tant au provincial qu’au fédéral une méthode simplifiée et une méthode détaillée. Si l’avantage de la méthode simplifiée est d’être aisée, la méthode détaillée pourrait s'avérer plus avantageuse. Cette dernière permet de déduire vos factures d’électricité et de chauffage et, si vous êtes locataire, votre loyer. L’Agence du revenu du Canada et Revenu Québec offrent aux contribuables un calculateur pour comparer les méthodes en fonction des frais de bureau à domicile. Votre syndicat vous invite à profiter de ces déductions d’impôts, à évaluer la méthode la plus avantageuse pour vous et à vous référer au besoin à des spécialistes du domaine.

9. L’InfoSPTSSS a déjà deux ans!

Le SPTSSS est heureux de fêter les deux ans de notre infolettre. Ce rendez-vous mensuel est largement adopté par les membres qui nous indiquent pouvoir y puiser les informations au gré de leurs intérêts. Il s’agit aussi d’une précieuse banque d’informations demeurant accessible à travers le temps. Cette publication mensuelle de courtes nouvelles abondamment illustrées a permis de couvrir la négociation locale, elle a largement été utilisée pour communiquer avec vous à propos des arrêtés ministériels, de la pandémie et nous vous y référons pour demeurer à jour sur la négociation nationale du secteur public. Nous souhaitons bonifier l’InfoSPTSSS avec vos questions, vos commentaires et vos suggestions. Continuez de nous écrire et longue vie à l’InfoSPTSSS!

Pin It

SPTSSS - Syndicat des professionnelles, techniciennes et techniciens de la santé et des services sociaux - CAPITALE-NATIONALE

Syndicat des professionnèles, techniciennes et techniciens de la santé et des services sociaux - CAPITALE NATIONALE

Courriel :
Téléphone (bureau régional) :
418-523-0540