InfoSPTSSS mai 2020

1. Le mot de la présidente: Comment devons-nous percevoir le déconfinement du point de vue du réseau et de nos membres?
[La caricature ci-contre est d'André-Philippe Côté, dans le Journal le Soleil]

Le déconfinement progressif est amorcé au Québec et il se poursuivra de secteur en secteur en cherchant le juste équilibre entre la protection de la santé d’un côté et la reprise des échanges économiques et sociaux de l’autre. Nous sommes conscients que l’une de ces étapes - la réouverture des écoles primaires - pourrait constituer un casse-tête pour certains membres et veillerons à minimiser les impacts. Malgré le déconfinement amorcé, nous devons tous ensemble nous assurer de conserver le contrôle que nous avons durement acquis face à la COVID dans nos milieux de santé. Nous devons maintenir les mesures de distanciations sociales, lorsqu’applicables, continuer d’exiger les équipements de protections nécessaires pour les contacts rapprochés (avec la clientèle et nos collègues) ainsi que faire évoluer nos pratiques de manière à colmater les brèches ayant permis à la COVID de se propager dans nos milieux. Éventuellement, lorsque la situation montrera que nous sortons de la crise et que la sécurité du réseau sera assurée, votre syndicat veillera à s’assurer de retrouver toutes les protections offertes par nos conventions avec la fin des arrêtés ministériels. Nous verrons également comment la reconnaissance accordée aux acteurs du réseau pendant la COVID pourra se traduire par des mesures permanentes.

2. Où puis-je trouver réponse aux questions de type « ai-je droit à une blouse pour intervenir » ou « qu’arrive-t-il lorsqu’un collègue est déclaré positif à la COVID » ?

Dans l’hyperlien suivant (cliquez ici), vous trouverez un ensemble d’informations mises à votre disposition par l’employeur. Sachez que votre syndicat s’y réfère pour répondre à vos questions, car l’information y est complète et à jour. Nous vous invitons régulièrement à prendre connaissance des communiqués qui y sont publiés par le CIUSSS. Ensuite, dans la section « ressources humaines », vous trouverez les réponses à une foule de questions: le télétravail, le contact avec une personne confirmée COVID, les mesures de prévention et d’isolement pour le personnel, des informations concernant les zones chaudes-tièdes-froides, les critères pour avoir accès aux chambres d’hôtel, aux services de garde. La page contient également de l’information sur le lavage des mains, les équipements de protection individuels, les infos pour contacter le guichet RH ou avoir un soutien psychosocial en lien avec la pandémie du Covid-19. Et si, malgré vos recherches, vous demeurez avec des questions, n’hésitez pas à contacter votre responsable de secteur. Nous sommes là pour vous aider!

3. La structure de délestage en cinq étapes

L’arrêté ministériel permettant le délestage du personnel est actuellement appliqué au CIUSSS-CN et les nombreuses questions qu’il a générées montrent que vous aviez besoin d’information. Ainsi, la trajectoire utilisée par l’employeur se décline en cinq étapes et nous avons produit un tableau où nous vous présentons les modalités d’application. Lors de l’élaboration de la trajectoire, l’employeur a reçu les questions des syndicats, ce qui a permis de limiter les impacts de ces mesures. Nous nous sommes par exemple assuré que l’employeur recourait au maximum au volontariat. Nous avons appuyé l’employeur dans l’idée qu’il devait, après avoir utilisé une mesure invasive, réanalyser les opportunités moins contraignantes (ex: ce n’est pas parce qu’une journée il n’y a plus de nouveaux employés et que l’on doit se rendre au délestage que des recrues ne se présenteront pas dans les jours à venir pour répondre aux besoins). Notez bien que tant que la ministre prolongera les arrêtés ministériels, l'employeur pourra continuer d’utiliser cette structure de délestage. Notez également que nous venons de prendre connaissance d’un plan d’action relatif à la stabilisation de la main-d’oeuvre. Nous étudions actuellement les impacts que ce plan pourrait avoir sur nos membres et nous vous reviendrons sur cette question. Si vous avez des questions, référez-vous à votre responsable de secteur.

4. Le gouvernement souhaite conclure rapidement la négociation du secteur du public

Face au constat de la découverture dans les CHSLD touchés par la COVID, le premier ministre Legault s’est excusé de ne pas avoir rehaussé plus tôt le salaire des préposés aux bénéficiaires (PAB) et s’est engagé publiquement à corriger le tir rapidement. Les organisations syndicales concernées collaborent à cet appel pour bonifier le salaire des PAB, et ceci, en veillant à ne pas désavantager les autres membres. Cette négociation rapide demandée par le gouvernement nous place loin de la négo traditionnelle avec la construction ordonnée d’un rapport de force croissant allant jusqu’à la grève. Les enjeux sont pourtant énormes. Les aspirations qu’il était permis d’avoir avec le contexte socioéconomique extrêmement favorable il y a quelques mois se sont envolées. L’idée de suspendre la négociation se frappe à la perspective d’une population qui pourrait être beaucoup moins favorable à nos revendications lorsqu’elle verra les déficits publics gonfler. Inversement, cette même population est actuellement très redevable à sa fonction publique, particulièrement en santé, et c’est un devoir des gouvernements d’investir pour stimuler la relance. Enfin, si une entente était jugée intéressante pour nos membres, encore faudra-t-il que des syndicats peu familiers avec les assemblées connectées arrivent à consulter et faire voter leurs membres. Même si la négociation n’est probablement pas votre sujet de préoccupation principal en temps de COVID, soyons tous conscients de son importance, du pourquoi nos instances sont très actives en ce moment et demeurons à l'affût d’avoir à nous prononcer le temps venu.

5. Affichage résiduel de 15 postes à la DJ et la DPJ

Nous vous avions annoncé que les 115 postes affichés à la Direction du programme jeunesse et de la Direction de la protection de la jeunesse avaient tous été comblés. Ceci étant dit, en cours de processus, l’employeur a rehaussé l’affichage de 15 postes et ceux-ci n’ont pas été dotés. Ces postes demeurés vacants seront affichés à l’externe pour une durée de 7 jours, soit du 4 au 10 mai 2020. Les candidatures provenant de l’interne seront considérées prioritairement aux candidatures externes. Les présents postes seront affichés en continuité de l’affichage spécial DJ-DPJ du mois de mars dernier. Pour accéder à l’affichage, veuillez cliquer sur le lien suivant :
https://www.ciusss-capitalenationale.gouv.qc.ca/emploisdisponibles 

6. Validez vos informations dans la liste d’ancienneté 

Dans une note de service, l’employeur a publié drvice la liste d’ancienneté des membres de la catégorie 4 du CIUSSS-CN (SPTSSS). Vous avez 60 jours pour l’aviser s’il y a une erreur dans le calcul de votre ancienneté, et ce, à partir de la date de publication des listes, soit le 21 avril 2020. Vous trouverez sur le site Internet du SPTSSS les hyperliens vers la liste d'ancienneté globale SPTSSS-CIUSSS au 31 mars 2020 ainsi que celles des anciens secteurs au 31 mars 2019.Prenez note que 2020 était une année bissextile. Ainsi, si vous avez travaillé à temps plein toute l'année, votre ancienneté sera de un an et un jour de plus. Pour ceux et celles qui ont travaillé dans plusieurs anciens établissements, dans la mesure où votre dossier était actif après le 1er avril 2015, vous devez additionner votre ancienneté 2019 pour chacun d’eux pour la comparer à votre ancienneté 2020. Après 60 jours, il ne sera plus possible d’apporter des modifications à votre ancienneté. En plus de l’employeur, n’oubliez pas d’aviser votre syndicat des correctifs demandés! N’hésitez pas à contacter votre responsable de secteur si nécessaire.

7. Le saviez-vous, il faut signifier son intérêt pour offrir une disponibilité à faire du temps supplémentaire en dehors de votre affection/poste?

Nous parlons ici du temps supplémentaire qui n’est pas effectué pour remplir la tâche de votre affectation/poste, car ce dernier se gère avec votre gestionnaire et n’exige pas de remplirun formulaire. Si vous aviez offert une disponibilité supplémentaire en remplissant le formulaire à cet effet l’année dernière, vous devez savoir que celle-ci a pris fin au 31 mars. À compter du 1er avril de chaque année civile, les personnes intéressées à offrir une disponibilité doivent remplir le formulaire de disponibilité à taux supplémentaire. Cette inscription est obligatoire.

8. Affichage de la cédule de vacances

Dans ses communications, le PDG du CIUSSS a mentionné aux gestionnaires qu’ils devaient respecter les dispositions locales en lien avec les vacances. Nos dispositions spécifient qu’au plus tard le 8 avril, les gestionnaires sont tenus d’afficher la cédule des vacances. Si vous n’avez pas reçu la confirmation de vos choix de vacances, nous vous invitons à contacter votre responsable de secteur.

9. Kilométrage garanti

L’employeur nous a informés que plusieurs formulaires ont été traités aux avantages sociaux et que les membres auraient reçu leur paiement. Ceci étant dit, dans plusieurs secteurs, les avantages sociaux attendent la réception de cette information. L’employeur demande au SPTSSS de transmettre le nom des personnes n’ayant toujours pas reçu leur paiement pour le kilométrage garanti de 2018-2019. Contactez votre responsable de secteur si vous êtes dans cette situation pour que nous puissions informer l’employeur. Merci!

10. Questions d’assurances: remise sur votre assurance auto et vacances en temps de pandémie

Vous faites du télétravail, vos déplacements se limitent aux sorties essentielles, vérifiez sur le site Internet de votre assureur si vous avez droit à une remise sur votre assurance auto. L’été 2020 sera assurément un été hors du commun et la planification de vos vacances a probablement été chamboulée par la pandémie. On remarque d’ailleurs une demande très élevée pour les piscines, laquelle indique que les Québécois prévoient passer les vacances à la maison ou près de la maison. Ceci étant dit, certains ont réservé un voyage avant la pandémie ou font partie des personnes qui n’attendent que la fin de la pandémie pour voyager hors du Québec. Or, aussi longtemps que les gouvernements maintiennent les restrictions sur les déplacements, les assureurs ne considèrent pas la COVID-19 comme étant une maladie subite et inattendue au sens des frais admissibles en assurance voyage. Conséquemment, même si vous êtes couverts par un contrat, la garantie d’assurance voyage ne couvrira aucuns frais associés à la maladie de la COVID-19. Informez-vous auprès de votre assureur.

Toute personne ayant contracté la COVID, que ce soit dans l’exercice de ses fonctions ou non, et qui serait intéressée de par son témoignage à aider les lecteurs de l’InfoSPTSSS à nous éclairer sur cette réalité est invitée à nous écrire à .

Pin It

SPTSSS - Syndicat des professionnelles, techniciennes et techniciens de la santé et des services sociaux - CAPITALE-NATIONALE

Syndicat des professionnèles, techniciennes et techniciens de la santé et des services sociaux - CAPITALE NATIONALE

Courriel :
Téléphone (bureau régional) :
418-523-0540